• Compte tenu des dernières directives, nous ne recevons plus personnes au cabinet. Nous vous invitons soit à nous appeler au 04 67 02 24 00 ou par mail à [email protected] Nous vous répondrons dans les 24 heures. Merci de votre compréhension.

     

  • [email protected]
  • 04 67 02 24 00

Actualités

Cour de cassation, Chambre sociale, Arrêt nº 1611 du 7 novembre 2018, Pourvoi nº 17-60.136

  • PARTAGER L'ARTICLE :

 

 

 

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant :

Sur le moyen unique :

Vu l'article l'article L. 4613-1, alors en vigueur, du code du travail ;

Attendu, selon le jugement attaqué, que le 4 janvier 2017 a eu lieu au sein de la société Patiprestige, aux droits de laquelle vient la société Hafner Savoie, une réunion pour adopter les modalités de l'élection des membres du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (F...), au cours de laquelle le collège désignatif a précisé que tout courrier de candidature devait être motivé ; que la désignation des représentants du personnel au F... a eu lieu le 8 février 2017 ; que, le 16 février 2017, l'union départementale Force ouvrière de Savoie (le syndicat) a saisi le tribunal d'instance pour obtenir l'annulation du résultat de la désignation ;

Attendu que pour débouter le syndicat de sa demande d'annulation, le jugement retient que M. Y..., en se portant candidat, n'a pas adressé une lettre de candidature motivée et qu'à défaut d'avoir respecté les conditions prévues par le collège désignatif, il n'y a pas lieu d'annuler la désignation des membres du F... ;

Attendu cependant que tout salarié peut être désigné en tant que membre du F... dès lors qu'il travaille dans l'établissement où ce dernier est constitué ;

Qu'en statuant comme il le fait, alors que l'exigence d'une motivation de la candidature à peine d'irrecevabilité n'entre pas dans les modalités qu'il appartient au collège désignatif de déterminer pour les élections du F..., le jugement a violé le texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, sauf en ce qu'il déclare recevable le recours formé par l'union départementale Force ouvrière de Savoie le jugement rendu le 17 mars 2017, entre les parties, par le tribunal d'instance de Chambéry ; remet, en conséquence, sur les points restant en litige, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit jugement et, pour être fait droit, les renvoie devant le tribunal d'instance d'Albertville ;

Dit que sur les diligences du procureur général près la Cour de cassation, le présent arrêt sera transmis pour être transcrit en marge ou à la suite du jugement partiellement cassé ;

Ainsi fait et jugé par la Cour de cassation, chambre sociale, et prononcé par le président en son audience publique du sept novembre deux mille dix-huit.