• Compte tenu des dernières directives, nous ne recevons plus personnes au cabinet. Nous vous invitons soit à nous appeler au 04 67 02 24 00 ou par mail à [email protected] Nous vous répondrons dans les 24 heures. Merci de votre compréhension.

     

  • [email protected]
  • 04 67 02 24 00

Actualités

Arrêt Talala du 21 février 2019

  • PARTAGER L'ARTICLE :

Exposé du litige

Monsieur Lionel Talala été engagé par la société Cinq sur Cinq selon contrat de travail à durée indéterminée à compter du 27 août 2012, en qualité de commercial PME, fonction correspondant au niveau 1, échelon 3, statut employé, relevant de la convention collective nationale du commerce de l’électronique, audiovisuel, équipement ménager, moyennant un salaire mensuel brut forfaitaire de 1600€pour un temps de travail hebdomadaire moyen de 39 heures.

Courant décembre 2012, le permis de conduire de Monsieur Talala a été suspendu.

Par lettre recommandée avec demande d’avis de réception du 4 janvier 2013 l’employeur a convoqué le salarié à un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement pour le 15 janvier 2013.

Monsieur Lionel Talala a été placé en arrêt de travail du 11 janvier 2013 au 10 juin 2014.

Après plusieurs reports de l’entretien préalable le salarié était convoqué pour le 21 février 2014 et licencié pour faute grave le 26 février 2014.

Contestant le bien-fondé du licenciement, le salarié a saisi le conseil de prud’hommes de sète le 5 mai 2014.

Informations complémentaires : PDF1